Justifier les accords du participe passé dans un texte

Il y a une manière attendue de répondre à ce type de question lors du concours.

Par exemple dans le texte suivant:

Relever et expliquer les différents accords des participes passés du texte. Selon vous y- a- t-il des erreurs d’accords dans ce texte?

C’est l’histoire de deux amis qui ne s’étaient pas vus depuis longtemps et ne s’étaient plus téléphoné. Les années s’étaient succédé et ils les avaient vécues chacun de leur coté. Mais un jour, au détour d’une rue, ils se sont croisés par le plus grand des hasards. Ils se sont immédiatement reconnus, se sont instantanément souri. Ils ne se sont pas serré la main mais embrassés avec effusion. Quelle joie pour eux de se revoir! Alors, ils ont décidé de prendre un café ensemble et pour des gens qui ne s’étaient pas parlé depuis des années, on peut dire qu’ils ont rattrapé le temps perdu!!! Avant de se quitter, ils se sont préparé un planning de rencontres mensuelles et depuis ce jour, ils ne manquent jamais leur rendez vous!

Correction:

C’est l’histoire de deux amis qui ne s’étaient pas vus depuis longtemps et ne s’étaient plus téléphoné. Les années s’étaient succédé et ils les avaient vécues chacun de leur coté. Mais un jour, au détour d’une rue, ils se sont croisés par le plus grand des hasards. Ils se sont immédiatement reconnus, se sont instantanément souri. Ils ne se sont pas serré la main mais embrassés avec effusion. Quelle joie pour eux de se revoir! Alors, ils ont décidé de prendre un café ensemble et pour des gens qui ne s’étaient pas parlé depuis des années, on peut dire qu’ils ont rattrapé le temps perdu!!! Avant de se quitter, ils se sont préparé un planning de rencontres mensuelles et depuis ce jour, ils ne manquent jamais leur rendez vous!

Avez vous trouvez des erreurs d’accord? Figurez vous qu’il n’y en a aucune!!

  • vus est la participe passé du verbe voir, employé ici à a la manière transitive directe et à la voix pronominale. Il est conjugué au plus que parfait. Le pronom s’ dont l’antécédent est “les amis” masculin pluriel a pour fonction COD antéposé du verbe, le participe passé s’accorde donc en genre et en nombre avec lui.
  • téléphoné est le participe passé du verbe téléphoner, il est employé à la manière transitive indirecte et à la voix pronominale réciproque. Il est conjugué au plus que parfait. Son participe passé reste donc invariable car pas de COD.
  • vécues est le participe passé du verbe vivre employé de manière transitive directe et est conjugué au plus que parfait avec l’auxiliaire avoir . Il s’accorde donc avec le COD antéposé les dont l’antécédent est les années (féminin pluriel) , le participe passé
    s’accorde donc en genre et en nombre avec ce dernier.
  • et ainsi de suite… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *