Courir en franchissant des obstacles

Les comportements observés.

On retrouve les même difficultés que dans l’activité courir vite  mais de plus on observe que l’élève:

  • a le regard fixé sur l’obstacle
  • piétine devant l’obstacle,
  • s’affaisse et ralentit après,
  • effectue des sauts au lieu de foulées.

Attendus et remédiations

L’élève doit être capable de :

  • s’adapter à tout intervalle inter-obstacles. Par exemple: demander aux élèves de courir sur 40 m en ligne droite avec 4 ou 6 obstacles plats à intervalles irréguliers. Remplacer par des obstacles plus élevés.
  • construire un rythme de course quand les intervalles sont réguliers. Proposer un parcours avec 2 appuis intermédiaires ce qui donne un rythme telque: et HOP et HOP.. En maternelle on choisira un objet bas et souple, en C2 un objet de 30 cm de hauteur et en C3 50 cm .
  • conserver la vitesse malgré les obstacles. Matérialiser un zone interdite devant l’obstacle, latte, tapis, trait au sol..

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *