4. Lecture compréhension- les compétences du lecteur

Lire c’est explorer l’écrit de manière non linéaire. 

Pour comprendre un texte l’élève doit développer un certain nombre de compétences:

Compétences de décodage: c’est à dire une procédure d’identification des mots écrits. Une reconnaissance visuelle, auditive et sémantique. Si le décodage est laborieux la compréhension s’en trouve affectée, au début l’enseignant décharge l’élève de cette partie en prenant en charge la compréhension à l’oral.

Compétences lexicales qui facilitent le processus de compréhension.

Compétences linguistiques: c’est la connaissance relatives aux codes de la langue/ lexique, syntaxe et grammaire textuelle.

Compétences référentielles : il s’agit des savoirs encyclopédiques indispensables à la contextualisation d’un propos et à la construction du monde de références. L’élève doit être capable d’identifier la finalité de l’acte de lecture, mais également d’identifier le thème du propos, de distingue les informations utiles et les sélectionner.

Lire c’est choisir

Compétences narratives: la compréhension du récit suppose la construction d’une représentation mentale au terme d’un processus cyclique d’intégration des nouvelles informations aux anciennes. C’est une démarche de tri intégratif (conserver en mémoire les informations importantes et rejeter les autres) . Elle est bornée par les limites et les capacités attentionnelles de l’enfant et sa mémoire de travail.

Connaissances des élèves+ but+ données du texte = représentation mentale ( se fabriquer un film dans la tête)

L’enseignant apporte à la représentation mentale de l’élève les compétences langagières pour lui permettre d’aboutir à une narration construite.

 

Compétences inférentielles: le rôle central des processus inférentiels est celui des connaissances antérieures. C’est à dire que l’élève est capable de repérer les références que fait un texte à des événements, des situations ou des choses qui n’y sont pas cités.  Il va pouvoir tirer des conclusions qui ne sont pas explicitement écrites dans le texte et lier à des informations sur la base de ses propres connaissances.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *