Les règles de sécurité pour sauter



Toutes les situations proposées doivent assurer la sécurité des élèves : ne pas sauter sur des terrains trop durs ou herbeux sans zone adéquate de réception.

L’organisation des espaces : Utiliser les salles ou les gymnases et les espaces extérieurs (cour de récréation, piste d’athlétisme, stade d’athlétisme, fosse à sable couverte). .

Pour aider les élèves à connaître et contrôler leurs performances, il est important, dans un premier temps, de multiplier les repères spatiaux. Petit à petit l’élève construira des repères internes et non plus « matériels ».

Matériel envisagé : tracés au sol, lattes, élastiques, mètres, cordes, haies, barres, tapis (au moins 10 cm), plinths, caisses, plots.

Toujours matérialiser clairement les pistes d’élan et quand il y en a une, la zone d’appel (zone large pour éviter le « pointage »).

Toujours permettre aux élèves d’explorer et adapter les distances, veiller à ce que le dispositif n’induise pas la même longueur de course d’élan pour tous.

En termes d’exigence, on privilégie les zones d’appel plutôt que les lignes (tolérance d’erreur) lors des situations d’apprentissage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *