6. Stratégies et types de langage

1.La construction du récit

Pour raconter, entre 4 et 9 ans, les enfants développent 3 stratégies selon leur âge lorsqu’on leur demande de produire un discours à partir d’une série d’images sans texte qui raconte une histoire.

  • vers 4 – 5 ans c’est la phase procédurale. Il y a une énumération mais pas d’organisation globale du discours. Le discours produit manque de cohérence. Il est géré directement à partir de ce que les images montrent, rien n’est planifié ou organisé.
  • vers 6 -7 ans c’est la phase méta-procédurale. L’organisation prend le dessus mais au détriment de l’image. Il y a une unité narrative mais l’histoire est pauvre car il ne fait pas référence aux images. Néanmoins, l’enfant a intégré la structure du récit:
    • exposition (situation initiale stable : il était une fois..) ,
    • complication (élément déclencheur : mais…) ,
    • résolution (retour à une situation finale stable ) 
    • évaluation (moralité )

L’enfant ne peut pas encore prendre en compte 2 choses à la fois : une organisation d’ensemble et la prise en compte de détails. 

  • vers 8-9 ans c’est la phase interactive. Il existe maintenant un va-et-vient entre l’image et l’interprétation globale. L’enfant utilise ses connaissances pour interpréter ce qu’il voit et s’il fait référence à des faits qui ne sont pas sur les images, il prendra soin de relier ce qu’il dit à des détails de l’image. Le discours est donc à la fois bien construit et enrichi de détails.

Que faire à l’école?

Il faut :

  • se rappeler que l’enfant qui arrive à l’école a déjà une grande quantité de savoirs construits sur sa langue et le langage quelque soit sa langue d’origine.
  • se rappeler qu’il y a une différence entre production et compréhension.

Le langage se travaille de 2 manières :

  • il doit être au cœur des apprentissage en maternelle. Pour chaque séance, il faut une rubrique d’acquisition langagière (par exemple en EPS) et ne pas donner trop d’information en même temps.
  • il est un objet d’enseignement. Il faut prévoir des séances d’acquisitions de syntaxe et de lexique dans des situations de communication:
    • phonologie (prononciation et articulation)
    • chants et comptines (mémorisation d’un texte, de la syntaxe, de l’articulation, du vocabulaire..)
    • découverte du langage écrit (graphisme, production d’écrit..)

2. Les types de langage

On distingue 3 types de langage:

  • communication: c’est la base, communiquer avec les enfants et les faire communiquer entre eux.
  • situation: parler de quelque choses que je suis entrain de vivre, le nommer, le décrire.
  • évocation: qu’est ce qu’on a fait hier, à partir de photos de choses réalisées en classe, introduire la chronologie. Évoquer des souvenirs, la mémoire, utiliser des connecteurs.

3. Les objectifs langagiers

  • construire la personnalité, devenir un individu,
  • devenir un être sociable,
  • acquérir du vocabulaire et la syntaxe,
  • entrer dans l’abstraction et construire sa pensée, un schéma de pensée et permettre de faire des liens avec les autres champs disciplinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *