Natation et conditions matérielles

Il est possible de vous vous posiez la question alors voici ce que j’ai trouvé dans la littérature.

Il faut compter 4 m² de plan d’eau par élève présent dans l’eau. Les espaces réservés aux élèves doivent être clairement délimités, les espaces de travail sur les parties latérales.

  • Les flotteurs:
    • en position ventrale, frites sous les bras pour que les élèves trouvent une sensation d’appuis,
    • en position dorsale, planche tenue sur le ventre.

  • Les lunettes: elles favorisent la prise d’information sous l’eau. Envisager avec les élèves une séance en classe pour apprendre à les régler.
  • Les petits objets: flottants, semi immergés ou immergés permettent de donner un mobile à l’action ( chasse au trésor, pêche aux coquillages..)

  • Les jouets aquatiques: pour les plus jeunes, arrosoir, moulin à eau, ballon, cerceau..

  • La perche: permet aux élèves d’avoir un appui solide tout en étant loin du bord, de se tracter au fond de l’eau.
  • La cage aquatique: excellent outil d’exploration sub-aquatique.

  • Les tapis de flottaison: prise d’appuis moins en moins solide (déplacement le long de la rigole pour le long des tapis).

  • Le toboggan: entrée dans l’eau sous forme jouée pour aller vers l’immersion totale. Favorise la position ventrale avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.