Athlétisme généralités

L’athlétisme est une activité qui se déroule dans un milieu stable. Elle se caractérise particulièrement par l’atteinte d’une performance motrice. Elle s’organise autour d’action d’impulsion, où il s’agit de propulser son corps ou un engin le plus loin possible ou le plus rapidement possible. 

Qu’est ce que courir? Il s’agit de se déplacer en effectuant des foulées avec le soucis de vitesse et d’économie.

La course se définit selon:

  1. la vitesse de réaction c’est à dire réagir rapidement à un signal donné,
  2. l’accélération, il faut augmenter sa vitesse initiale pour atteindre sa vitesse de course,
  3. le maintien de la vitesse acquise, pour la conserver, il faut trouver le meilleur compromis entre la fréquence et l’amplitude des foulées. La foulée se fait en 2 phases: une phase d’appui et une phase de suspension.

Il existe 3 types de courses :

  • courir le plus vite (sprint, haies, relais, 1/2 fond..)
  • courir longtemps,
  • courir le plus régulièrement possible.

 

Qu’est ce que sauter?

Le but est ici de se projeter dans l’espace en vue de franchir un obstacle déterminant une longueur ou une hauteur. Le saut se fait en plusieurs phases:

  1. La course d’élan ou la mise en action pour obtenir une vitesse horizontale de déplacement pour que le sauteur emmagasine une quantité d’énergie.
  2. le saut ou prise d’appel est le moment de la pose du pied jusqu’au moment où il quitte le sol. En saut en hauteur la phase d’amortissement est augmentée et saut en longueur la phase de poussée est privilégiée.
  3. la suspension est la traduction des efforts antérieurs.

Sauter haut : saut en hauteur ou perche

Sauter loin: saut en longueur, penta- bond, triple bond, multi-bond.

 

Qu’est ce que lancer? 

Les lancers se définissent comme le fait de projeter un engin le plus loin possible, à l’aide de son corps. La longueur d’un jet est conditionné par un angle d’envol, la vitesse initiale de l’engin et la hauteur de lâcher.

Exemple : Medezin ball, ballon, vortex, disque, javelot, marteau.

 

L’athlétisme sollicite :

  1. une dissociation segmentaire entre la partie supérieure et inférieure du corps ( les segments sont les bras et les jambes)
  2. une mobilisation des ressources énergétiques (anaérobie , aérobie, lactique.. )
  3. se repérer dans l’espace et éduquer à différentes perceptions

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *