Les formes de phrase

Il y a 4 forme de phrases différentes:

  • L’emphase

La forme emphatique consiste à mettre en relief  un élément de la phrase. Cette forme s’oppose à la forme neutre qui suit un modèle sujet+verbe+ complément. Cette mise en relief se fait  au moyen des outils suivants:

  • le détachement, il s’agit d’utiliser la virgule pour détacher le groupe de mots emphatique repris plus loin par un pronom. Par exemple: Ton frère et toi, vous demandez toujours l’impossible.
  • le présentatif, qui va permettre d’extraire un élément de la phrase et de le mettre en relief en utilisant, c’est …qui, c’est …que, il y a,..Par exemple: C’est toi qui a fini le pot de confiture?

 

  • La forme négative 

Pour mettre une phrase à la forme négative, on utilise une négation. Elle peut être totalepartielle ou restrictive.

La négation totale porte la phrase entière et  se fait en utilisant les  adverbes ne ..pas. Par exemple: il n’pas mangé.

La négation partielle porte comme son nom l’indique sur une partie de la phrase. Par exemple: Il ne fera aucune activité extrascolaire cette année. La négation porte ici sur l’activité extrascolaire.

Pour réaliser une négation partielle, on emploie des mots spécifiques tels que:

  1. les adverbes ne.. pas , ne.. point, jamais, plus, ..
  2. les pronoms indéfinis associés à l’adverbe ne rien, nulaucun, personne
  3. les déterminants indéfinis : nulaucun.

La négation restrictive

L’ adverbe ne..  que exprime quand à lui une négation restrictive dans le sens de seulement. Par exemple: Il ne mange que des bananes.

L’emploi de l’adverbe ne seul est limité à certaines expressions et verbes (cesser, oser, pouvoir et savoir). Par exemple: Il n’ose avouer sa faute.

 

  • Le passif

Le verbe  peut-être à la voix active ou la voix passive.

A la voix active, c’est le sujet qui accomplit l’action et le complément d’objet direct (COD) qui la subit. Par exemple : Les oiseaux mangent les graines. La phrase est dite phrase active.

A la voix passive, c’est le ###sujet# qui subit l’action et le complément d’agent qui l’accomplit. Par exemple : Les graines sont mangées par les oiseaux. La phrase est dite passive

Astuce : la transformation d’une phrase active en phrase passive se fait de la manière suivante :

le COD de la phrase active devient le sujet de la phrase passive et se place devant le verbe,

le verbe est au passif c’est-à-dire qu’il se construit avec l’auxiliaire être conjugué au temps et mode de la phrase active, suivi du participe passé du verbe.

le sujet de la phrase active devient complément d’agent de la phrase passive et se place après le verbe.

Seuls les verbes transitifs directs peuvent être mis à la voix passive à l’exception de quelques verbes comme : posséder, avoir, obéir, ..

 

  • La forme impersonnelle

La forme impersonnelle désigne une forme de phrase où le sujet  est  le pronom neutre il. Ce dernier ne renvoie alors à rien de précis et ne peut être remplacé par un  autre mot ou groupe de mots. Par exemple: Il pleut.

Il est un sujet grammatical. Le sujet logique de la phrase est quant à lui  placé  après le verbe.

Par exemple:  Des sons merveilleux s’échappaient de la salle de concert. (forme personnelle)

Il s’échappait des sons merveilleux de la salle de concert. (forme  impersonnelle)

En général, les constructions impersonnelles associent le sujet neutre il à un verbe impersonnel ou à usage impersonnel.

La forme impersonnelle met en exergue le propos  important en le plaçant en fin de phrase.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *