1. Education artistique

Cette éducation met en jeu la personne dans sa globalité, une sollicitation au niveau symbolique, on parle d’expression socio-affective.

1 La symbolique

Elle permet à l’enfant de réinventer le réel. Le développement de l’intelligence puise dans les capacités de mise en jeu de l’imaginaire, de créativité et d’invention.

La dimension symbolique c’est :

  • L’imagination (l’iréel),
  • L’imaginaire (générer une idée)
  • La créativité (intellect),
  • L’invention (faculté de construire dans l’imaginaire).

Le processus de symbolisation favorise la construction de la personne car elle va d’un vers plusieurs possibles. Le possible choisi devient une condensation en 1 seul signifiant (image poétique).

La symbolisation engage la subjectivité du sujet et de son histoire : il exprime le monde tel qu’il le vit ou le perçoit. Il explore les différents niveaux du réel.

2 La dimension expressive

L’enfant va exprimer son être au monde, découvrir qu’il peut manifester des idées ou des rêves.

3  La dimension socio-affective

L’enfant explore le monde avec ses sens et le reconstruit à sa manière, il engage fortement son affectivité vis-à-vis de lui-même et des autres acex qu’il partage son émotion.

L’éducation artistique crée du lien social, c’est un domaine où les différences peuvent facilement être surmontées à travers l’acte de créer, de regarder, d’écouter  et de développer l’acceptation de la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *