Interculturalité

La France blanche et catholique appartient au passé. Pour la première en 2000 d’histoire, on a une mosquée à Strasbourg, un temple bouddhiste à Kuttelsheim etc… Des épiceries halal, des döners kebab et ce genre de choses. L’Europe entière est devenue multiculturelle.

Il s’agit de construire une culture commune, une culture partagée. C’est une mission de l’école. Comment on va articuler cette mission dans le cadre scolaire, avec la diversité culturelle. L’école construit une culture française selon le socle commun, or, la culture française est déjà divisée. La culture alsacienne, corse etc… La France n’a pas une seule culture commune et partagée par tous.

Les enfants corses fréquentent la même école et apprennent les mêmes choses que les enfants alsaciens.

La culture française séduit, fascine, et attire chaque année 80 000 touristes en France.

La culture est dynamique, et si elle perd son dynamisme, elle est en danger d’extinction.

Dans tout le système éducatif français, l’école a réussie à créer une culture française commune. Tout le monde sait qui est Clovis, Louis XIV etc…

Il y a environ 60 000 mots dans le dictionnaire français, dont 1 500 à 2 000 d’origine arabe, 3 mots d’origine norvégienne, 1 mot d’origine finlandaise.

Différence entre assimilation et intégration. La politique coloniale voulait assimiler les gens au pays d’accueil. On ignore la culture d’origine, on force l’assimilation.

Il faut profiter de la multi culturalité en classe. C’est une richesse. Dans le groupe, une dizaine de langues sont parlées.

Le Cantal est le département où il y a le taux le plus faible de multiculturalité. Seine Saint Denis est le département le plus multiculturel.

On a le droit de s’absenter 2jours par ans pour des fêtes religieuses non-chrétiennes.

A l’hôpital, les services sont obligés de vous servir des repas hallal, casher, végétariens, selon la culture et la religion du patient. A l’armée et en prison aussi. Ce sont des lieux où les gens n’ont pas le choix de manger ailleurs, et on doit respecter leur culture.

4 visées à l’interculturalité :

  • Cohésion -> enjeu très important à l’école
  • Ouverture à l’autre
  • Egalité
  • Liberté

Ce sont des objectifs à atteindre. C’est comme les valeurs, c’est ce qui devrait être, pas forcément ce qui est.

L’Etat doit garantir l’égalité. La république respecte toutes les croyances, cela engage l’Etat et tous ses agents.

La laïcité vient jouer un rôle dans l’interculturalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *